La compagnie aérienne Emirates acquiert 36 Airbus A380 supplémentaires

Marché: Emirates commande 20 A380 option sur 16 autres

Emirates signe sa commande d'Airbus A380

Même si des compagnies telles que British Airways (groupe IAG) ont manifesté leur intérêt pour l'A380, Airbus hésitait à maintenir des usines sans la certitude d'une grosse commande d'Emirates.

Le 15 janvier, Airbus avait pour la première fois évoqué un possible arrêt de l'A380, son programme emblématique boudé par les clients depuis deux ans. L'accord comprend vingt commandes fermes d'A380 et seize en option.

Emirates (EA.YY) apporte au programme A380 d'Airbus ( Airbus SE) une bouffée d'oxygène dont il avait tant besoin. Au prix catalogue, cela représente 16 milliards de dollars, mais gageons qu'Airbus s'est montré très souple sur le prix final: il s'agissait moins de vendre des avions que de sauver un programme dans son ensemble.

"Je suis personnellement convaincu que d'autres commandes suivront l'exemple d'Emirates et que ce superbe appareil sera construit bien au-delà des années 2030", avait ajouté le directeur commercial.

Marché: Emirates commande 20 A380 option sur 16 autres
Airbus : La compagnie Emirates commande 36 A380

"Certains des nouveaux A380 que nous venons de commander seront utilisés comme remplacements de flotte", précise dans un communiqué Ahmed bin Saïd Al Maktoum. Une partie des A380 est destinée à remplacer des appareils déjà en service. M. Leahy s'apprête à prendre sa retraite après avoir vendu plus de 16.000 avions au nom du constructeur européen depuis 1985, lui permettant de se hisser au rang de géant de l'aéronautique et de rival de Boeing.

Ayant reçu 101 des 142 A380 commandés jusqu'ici, Emirates est le premier opérateur mondial du super Jumbo, dont l'avenir semblait encore incertain il y a quelques jours.

Les cadences de production sont déjà en train de se réduire. Il est ainsi passé à une production d'un exemplaire par mois en 2018 contre 27 au total en 2015.

Après plusieurs mois d'incertitude, le constructeur aéronautique Airbus annonce ce jeudi matin, un accord sur la vente de 36 appareils Airbus A380. Ces trente-six appareils portent non seulement le carnet de commandes de l'avionneur européen à 131 unités (dont 60% pour Emirates) mais viennent sauver le plus gros avion commercial et ses 853 sièges. Des discussions avec Emirates avaient eu lieu pour "A380neo" remotorisé, mais ce projet n'est plus à l'ordre du jour, du moins pour l'instant.

Dernières nouvelles