En France, des boulangers veulent la baguette au patrimoine de l'Unesco

France. Le patron des boulangers veut inscrire la baguette au patrimoine de l'Unesco

En France, des boulangers veulent la baguette au patrimoine de l'Unesco

Pour Dominique Anract, la baguette, un produit "merveilleux" fait de farine, d'eau, de sel et de levure, "aurait sa juste place" au patrimoine mondial, notamment car, avec la tour Eiffel, elle est l'un des principaux symboles français, a-t-il déclaré sur RTL. Le chef de l'État a répondu au vœu formulé plus tôt dans la journée par le patron des boulangers.

" La baguette est enviée dans le monde entier". Peut-être que demain cette gourmandise bien française sera reconnue comme un patrimoine de toute l'humanité, à l'image de la pizza napolitaine, entrée en décembre dernier au patrimoine immatériel de l'humanité. Ce vendredi pour la galette des rois, lors d'une réception des maîtres boulangers à l'Elysée, Macron a déclaré qu'il voulait inscrire la baguette au patrimoine mondial immatériel de l'Unesco. "C'est pour cette raison qu'il faut l'inscrire au patrimoine", a déclaré Emmanuel Macron au micro d'Europe 1. Inscrire la baguette au Patrimoine mondiale de l'Unesco ne semble pas si farfelu. Voir le succès des boulangeries françaises en Australie, en Chine, aux États-Unis, etc.

Pour certains, on la devrait à un Autrichien, August Zang, qui, en 1839, se serait inspiré de la forme ovale des pains de son pays pour confectionner des pains viennois dans sa boulangerie parisienne. La baguette, c'est le quotidien le matin, le midi et le soir.

Au-delà de l'échange de vœux, le représentant des 33 000 artisans boulangers-pâtissiers de France (qui emploient 180 000 personnes) entend donc profiter de la tribune présidentielle pour lancer une initiative qui lui tient particulièrement à coeur: faire inscrire la baguette de tradition au Patrimoine mondial de l'humanité.

Dernières nouvelles