Air France-KLM dément, Lufthansa fait marche arrière — Rachat d'Alitalia

Cette offre EasyJet-Air France-KLM est l'une des trois offres sur la table

Cette offre EasyJet-Air France-KLM est l'une des trois offres sur la table. Image Keystone

" Le 22 janvier prochain, Air France présentera sa nouvelle API à quelques agences, dans ses locaux de Montreuil", explique un représentant d'Air France.

Cette offre EasyJet-Air France-KLM est l'une des trois offres sur la table, a-t-il dit, ajoutant qu'il devait rencontrer lundi les administrateurs d'Alitalia qui ont reçu l'offre afin d'étudier les détails de cette proposition.

Les médias italiens avaient auparavant évoqué une alliance entre easyJet et le fonds de private equity américain Cerberus Capital Management en vue de la reprise de la compagnie italienne en difficulté. Pour le PDG d'Air France-KLM, il s'agit de "réalisations majeures pour notre Groupe dans le cadre du plan TrustTogether, qui a permis de reprendre l'offensive sur le marché long-courrier et de réaffirmer notre position à l'international". "Après quoi il y aura une brève période pour comprendre laquelle de ces offres est la meilleure et lesquelles peuvent être améliorées".

La compagnie aérienne italienne, qui a affiché très souvent des pertes pendant ses 70 ans d'existence, a été placée sous administration extraordinaire, ses administrateurs étant chargés de la vendre, de la réorganiser ou de la liquider, à la suite du rejet par ses salariés d'un plan de restructuration. Le gouvernement a exclu la renationalisation de l'ex-fleuron de l'économie italienne, privatisé en 2008, qui n'est jamais parvenu à s'adapter à la concurrence des compagnies à bas coûts.

Dernières nouvelles