Skype chiffre enfin vos communications de bout en bout

ImagePlus

ImagePlus

Les choses pourraient changer puisque Whisper System a indiqué dans un billet de blog qu'elle travaillait avec Microsoft à l'implémentation de fonctionnalités de chiffrement de bout-en-bout en utilisant le même protocole que pour Signal.

Si le chiffrement n'est évidemment pas étranger à Skype (AES-256), le chiffrement de bout en bout est une autre affaire. Microsoft a déclaré qu'après sa série de tests, elle intègrerait la fonction Conversations Privées dans la version UWP de Skype livrée avec Windows 10.

Pour le chiffrement bout en bout, Skype se repose sur le protocole Signal qui a été développé par Open Whisper Systems, le groupe derrière l'application Signal qui se veut sécurisée et chiffrée. À ce titre, elle avait été conseillé par le lanceur d'alerte Snowden et d'autres professionnels de la sécurité informatique, qui conseillaient de n'utiliser que cette app pour échanger des messages Récemment, Signal a annoncé qu'il lançait d'ailleurs les appels vidéos chiffrés. Elle devrait être prise en charge pour les discussions privées impliquant au maximum deux utilisateurs, mais indisponible pour les discussions de groupe. Il a été introduit pour la première fois dans lappli open source sous licence GPLv3 baptisée TextSecure qui deviendra plus tard Signal, une application de messagerie instantanée mobile. À noter que cette première liste établie en 2014 est en cours de révision et d'actualisation, et l'EFF insiste sur le fait qu'elle n'est plus à jour. Skype ne dit pas encore quand les conversations chiffrées seront proposées pour l'ensemble des personnes sur la version stable de l'outil de messagerie.

La fonctionnalité " Conversations privées", n'est pas encore disponible pour tous les utilisateurs. "Une icône de verrouillage apparaîtra alors à côté de la conversation". Comme Lund le précise, ce sont les conversations privées qui seront chiffrées de bout en bout, ce qui permettra que les messages ne soient lus que par le destinataire et l'expéditeur.

Dernières nouvelles