Etats-Unis: Steve Bannon quitte le site ultra-conservateur Breitbart News

L'ancien conseiller de Trump Steve Bannon quitte la direction du site ultra-conservateur Breitbart News

Steve Bannon démissionne de Breitbart News après ses critiques contre Trump

L'ex-stratège de la Maison-Blanche a quitté mardi son poste de directeur exécutif de Breitbart News.

En seulement quelques années, il propulse ce site anonyme, volontiers complotiste et prisé de l'extrême-droite américaine dans la stratosphère.

La sinueuse carrière de Stephen Kevin Bannon, passé par Wall Street et Hollywood, comporte désormais un chapitre politique en forme d'accent circonflexe.

Depuis qu'il s'est confié à Michael Wolff dans le livre " Fire and Fury", c'est la descente aux enfers pour Steve Bannon.

Donald Trump et son conseiller Steve Bannon, le 31 janvier 2017 à la Maison Blanche.

Il a perdu son bureau dans la West Wing en août puis, la semaine dernière, le soutien de Donald Trump et celui de la famille Mercer, mécène des causes conservatrices et actionnaire minoritaire de Breitbart News.

Michael Wolff, l'auteur de cet opus sulfureux, lui fait dire que l'entretien de juin 2016 entre des cadres de l'équipe de campagne de Trump, dont Donald Jr., et des interlocuteurs russes qui leur promettaient des informations compromettantes sur Hillary Clinton, relevait de la 'trahison' et constituait un acte 'antipatriotique'. Durant la campagne électorale de 2016, le site avait d'ailleurs adopté une ligne éditoriale très favorable au candidat républicain.

Les excuses que Steve Bannon a présentées dimanche - "de façon tout à fait inhabituelle", relève Politico - n'auront finalement pas suffi à désamorcer la polémique. Avant son arrivée en 2012 à Breitbart, Bannon avait tour à tour été militaire, banquier d'affaires, producteur de cinéma et de télévision.

L'ancien conseiller spécial de la Maison-Blanche sous l'administration de George W. Bush et ancien procureur fédéral aidera ainsi Steve Bannon à se préparer aux questions de la Commission. "Après être tombé en disgrâce, Cromwell a été dépouillé de ses titres et exécuté".

Dernières nouvelles