Le chausseur André en passe d'être cédé à Spartoo

Les entrepôts du site de vente en ligne Spartoo en Isère

Les entrepôts du site de vente en ligne Spartoo en Isère

La direction s'est engagée à reprendre l'ensemble des employés (700 environ) de l'enseigne mise en vente par le groupe Vivarte, selon des sources syndicales citées par l'AFP.

A deux jours du coup d'envoi des soldes d'hiver 2017-2018, mercredi 10 janvier, Pimkie annonçait un plan de restructuration, qui prévoit notamment la suppression de 208 postes sur la base du nouveau dispositif de la rupture conventionnelle collective et la fermeture de 37 magasins déficitaires en France. Selon Les Échos, Spartoo aurait racheté l'emblématique enseigne de chaussures. L'annonce en a été faite ce mardi matin en comité central d'entreprise du chausseur créé en 1896. Il s'est recentré sur ses marques-phare: La Halle (chaussures et vêtements), Minelli, San Marina, CosmoParis et Caroll.

André mis en vente en mars dernier.

La semaine dernière, lors de la publication des résultats annuels, le PDG du groupe, Patrick Puy, avait annoncé qu'il donnerait cette semaine aux partenaires sociaux le nom du repreneur.

Fondé en 2006 à Grenoble par Boris Saragaglia, qui en est toujours le PDG, Spartoo était jusqu'il y peu uniquement présent sur Internet. De son côté Spartoo, 350 salariés - qui a engagé depuis 2015 une stratégie d'ouverture de boutiques après son succès en ligne - a ouvert une douzaine de magasins et ambitionne d'en ouvrir une centaine dans le pays.

Dernières nouvelles