Le SG de l'ONU rappelle le Polisario à l'ordre — Guergarate

Le SG de l'ONU rappelle le Polisario à l'ordre — Guergarate

Le SG de l'ONU rappelle le Polisario à l'ordre — Guergarate

Des interventions dénoncées par le Maroc vendredi dernier.

La réaction timide des Nations Unies pourrait inciter la direction du Polisario à entreprendre d'autres actions dans la zone de Guerguerate.

De son coté, l'Ambassadeur Représentant Permanent du Royaume du Maroc auprès des Nations Unies à New York, Omar Hilale, a affirmé avoir pris note avec appréciation du communiqué du Secrétaire Général des Nations Unies, publié samedi, sur les récentes provocations du Polisario à Guergarate, au Sahara marocain, affirmant que Antonio Guterres partage pleinement la profonde préoccupation du Maroc au sujet des violations des accords militaires et des menaces au cessez-le-feu par les séparatistes.

La zone tampon de Guergarate est un territoire située entre le Sahara occidental (sous l'autorité du Front Polisario), la Mauritanie et le Sahara occidetal occupé par le Maroc. En août 2016, le Front Polisario avait envoyé des forces armées sur la bande tampon en réponse à une tentative marocaine de goudronner une piste traversant la zone.

Selon nos sources, le Maroc a bel et bien interpellé la Minurso sur cette escalade savamment orchestrée à Alger, appelant la Mission à mettre fin aux incursions du Polisario à Guerguerat, conformément à l'esprit de la résolution 2351 adoptée fin avril 2017 par le Conseil de sécurité.

Le Portugais souligne que le retrait du Polisario de ses éléments armés, en avril 2017, et celui effectué auparavant par le Maroc avaient pour objectif de réunir les conditions en vue d'"une reprise du dialogue sous les auspices de son envoyé personnel Horst Köhler".

Dernières nouvelles