Vers un "parcours citoyen" en lieu et place du service militaire annoncé ?

Service militaire: la promesse de Macron remplacée par un parcours citoyen

Vers un "parcours citoyen" en lieu et place du service militaire annoncé ?

Finalement d'après France info, ce nouveau service national pourrait prendre la forme d'un "parcours citoyen" obligatoire d'une semaine par an.

Ce "parcours citoyen" s'adresserait aux jeunes âgés de 10 à 16 ans et se déroulerait au sein même des établissements scolaires.

Ces hypothèses sont pour l'instant au stade de projets et les députés devront rendre leur rapport définitif à la fin de ce mois de janvier.

La première étape de ce parcours se déroulera donc au collège.

Première étape: chaque année au collège, une semaine serait consacrée à la défense, à la sécurité mais aussi aux gestes qui sauvent, aux droits et devoirs ou à la mémoire.

Puis, une "semaine d'immersion pour favoriser la mixité sociale et les valeurs fraternelles" serait organisée en classe de seconde. S'il voit le jour tel quel, il sera bien différent que celui qu'envisageait (et avait promis) Emmanuel Macron lors de sa campagne électorale puisqu'il sera en grande majorité à la charge de l'Education nationale et non du ministère des Armées. Ce stage s'effectuerait en milieu associatif auprès d'organismes d'aide aux personnes à mobilité réduite ou aux SDF, par exemple. Il permettrait à tous les élèves l'ayant reçu de poursuivre leur engagement au delà de leur 16 ans, s'ils le souhaitent.

La troisième et dernière étape de ce dispositif serait la remise d'un passeport citoyen en fin de seconde. "Ce temps de service militaire universel devra intervenir dans les trois ans suivant le 18e anniversaire de chacun", déclarait-il alors. Emmanuel Macron avait estimé son coût à 2 à 3 milliards d'euros "en rythme de croisière" après un investissement initial important.

Dernières nouvelles