Auvergne Rhône-Alpes, 2e région la plus touchée par la grippe

Julio PELAEZ- maxppp

Julio PELAEZ- maxppp

En effet, c'est également le cas de la gastro-entérite.

Surveillance clinique: en France métropolitaine, la semaine dernière (2017s52), le taux d'incidence des cas de syndromes grippaux vus en consultation de médecine générale a été estimé à 527 cas pour 100 000 habitants (IC 95% [490; 564]), soit 343 000 nouveaux cas. Seule la Corse reste en situation pré-épidémique.

Concernant la gastro-entérite, notre région est entrée dans sa troisième semaine d'épidémie, mais reste en dessous du seuil épidémique national défini par Sentinelles (161 cas pour 100 000 habitants) avec un taux d'incidence de 141 cas pour 100 000 habitants.

Toujours sur la même période le réseau Oscour® a rapporté 11 462 passages pour grippe ou syndrome grippal dont 1251 hospitalisations (11%). Le vaccin est gratuit pour certaines catégories de personnes: les personnes âgées de plus de 65 ans, ceux qui souffrent de maladies respiratoires, les personnes obèses ou encore les personnes qui ont dans leur entourage des nourrissons de moins de six mois.

Du côté de l'Outre-Mer, notez que l'épidémie se poursuit aux Antilles, en Guyane et à Mayotte.

Pour limiter la diffusion des germes et peut être éviter de passer quelques jours au fond du lit avec de la fièvre, quelques gestes simples de prévention doivent être adoptés comme le lavage des mains plusieurs fois dans la journée. Ce geste est indispensable après s'être mouché, avoir toussé ou éternué, après avoir rendu visite à une personne malade, après chaque sortie à l'extérieur et bien sûr avant de préparer les repas, de les servir ou de les prendre. Utiliser un mouchoir en papier à jeter dans une poubelle fermée tout de suite après usage et se laver les mains ensuite.

Portez un masque quand vous êtes malade.

Dernières nouvelles