Aulnay-sous-Bois : un policier frappé en voulant contrôlé un scooter volé

Instruction ouverte après le passage à tabac du policier d’Aulnay-sous-Bois

La cité des 3000 à Aulnay-sous-Bois. GEOFFROY VAN DER HASSELT AFP

Selon les informations de France Info et du Parisien, deux agents ont été pris à partie par un groupe d'individus au cours d'un contrôle de scooter.

Une nouvelle agression contre un policier en région parisienne. L'agression, filmée et largement diffusée sur les réseaux sociaux, a fait réagir Emmanuel Macron qui a promis sur Twitter que les "coupables du lynchage lâche et criminel des policiers" seraient "retrouvés et punis".

L'agression a pris fin lorsque l'un des fonctionnaires a tiré en l'air à deux reprises avec son arme de services, pour "calmer la situation". Un des deux fonctionnaires a été frappé et souffre de contusions à la tête et d'une entorse au poigne.

Huit jours d'incapacité totale de travail ont été délivrés au policier qui a été frappé au visage.

Ces deux agressions de policiers successives ont entraîné de vives réactions dans la classe politique et le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, est dans le viseur des différents partis d'opposition. Il y a quelques jours il avait été vivement critiqué pour avoir insulté dans un tweet des policiers de Nantes qui s'étaient félicités d'avoir trouvé 7 grammes de cannabis dans la chambre d'un patient d'un hôpital nantais.

Dernières nouvelles