L'OMS prête à reconnaître l'addiction aux jeux vidéo comme une maladie

L'OMS prête à reconnaître l'addiction aux jeux vidéo comme une maladie

L'OMS prête à reconnaître l'addiction aux jeux vidéo comme une maladie

Le débat fait rage depuis de longues années sur la qualification d'addiction à accoler aux jeux vidéo. Selon la revue Psychology Today, elles seraient en passe d'être répertoriées comme maladie par l'OMS dans sa prochaine classification internationale des maladies, en 2018, dans la catégorie des troubles liés aux comportements addictifs. "C'est le but de tous les jeux mais dans les situations addictives, le jeu prend une place problématique". Et cela se manifeste par des conséquences importantes sur la vie sociale des individus concernés. Ce sont ces perturbations mentales qu'un usage abusif de jeux vidéo peut engendrer.

Ce n'est pas la première fois que l'on se pose des questions à ce sujet car le jeu vidéo fait aujourd'hui partie du quotidien d'une grande majorité de français.

Pourquoi? Parce qu'une telle dépendance, peut aussi aussi avoir de graves conséquences sur la vie sociale, familiale et même professionnelle de certains joueurs.

Dans ce guide particulièrement intéressant - à télécharger gratuitement ICI - on apprend que le jeu vidéo reste dans l'ensemble un plaisir, une source d'amusement, de créativité et de divertissement.

Attention aux risques d'addiction chez les enfants.

En cas de doute, sachez qu'il existe en France quelques centres spécialisés dans la prise en charge de la dépendance aux jeux vidéo.

Dernières nouvelles