Six morts dans un attentat à Kaboul revendiqué par Daech — Afghanistan

L'attentat, qui s'est déroulé au moment où les employés arrivaient au travail, survient une semaine après un assaut contre un centre d'entraînement du NDS dans la capitale afghane.

Le bilan des victimes a été confirmé par un porte-parole du ministère de la Santé, Ismail Kawasi.

Trois autres personnes ont été blessées. " Nous ne connaissons toujours pas la cible de l'attaque, mais elle a eu lieu sur la route principale ", a déclaré un porte-parole du ministère de l'intérieur.

L'attaque est survenue ce lundi matin vers 7h40 heure locale (4h10 TU), près des ronds-points Abdul Haq et Massoud, situés sur le même axe et qui environnent plusieurs bâtiments officiels:les ministères de la Défense, des Mines ou encore des Affaires sociales, ainsi que le siège de l'Otan et certains bureaux des services de renseignements afghans (NDS).

Rapidement, la zone proche de l'explosion dans le quartier de Shash Darak a été bouclée par les forces de sécurité.

Daesh a récemment multiplié ses attaques en Afghanistan, notamment contre la minorité chiite à Kaboul. Cette attaque-suicide, revendiquée par l'organisation Etat islamique en Afghanistan, a eu lieu près d'un bureau du NDS, les services de renseignements afghans, déjà pris pour cible il y a quelques jours dans une autre de leurs antennes de la capitale. Le 22 décembre, un kamikaze s'est fait exploser dans un véhicule militaire piégé à proximité d'un complexe policier, tuant au moins six d'entre eux. En 2016, quelque 6.800 soldats et policiers afghans ont été tués, soit une augmentation de 35% par rapport à l'exercice précédent, selon le Sigar, un organisme militaire américain.

Dernières nouvelles