George Weah favori au second tour de la présidentielle (photos) — Liberia

La Cour supreme du Liberia déboute le recours du candidat Joseph Boakai

Liberia: deux candidats que tout oppose se disputent la présidence

Cette demande vient d'être rejetée.

Mi-décembre, le parti de l'ancien vice-président a réclamé un nouveau report du second tour, arguant que la Commission électorale nationale (NEC) n'avait pas révisé les listes électorales correctement, mais la Cour suprême a rejeté le 28 décembre 2017 cet ultime recours. Lorsque leurs barrettes de juges se sont penchées sur le recours déposé le 14 décembre dernier par le Parti de l'unité (UP, au pouvoir) pour faire reporter le second tour, leur réponse a rappelé curieusement leur arrêt précédemment rendu sur la question. De son côté, George Weah, qui craint que la date du scrutin favorise une démobilisation de son électorat à appelé à "ne pas trop boire à Noël" pour être en mesure d'aller voter tôt le mardi 26 décembre.

"Vous savez que j'ai participé à des compétitions, dont certaines difficiles, et que j'en suis sorti victorieux", a déclaré l'ancien footballeur juste avant de quitter son domicile pour rejoindre le stade Samuel Kanyon Doe, le plus grand du pays d'une capacité de 35'000 places, où une foule l'attendait depuis samedi matin.

"Je sais que Boakai ne peut pas me battre. Je me suis préparé pour diriger ce pays et la victoire sera nôtre". L'ancienne star du football est donné favori.

"La victoire est mienne", a assuré dimanche à l'AFP le vice-président sortant à son arrivée à une réunion de campagne organisée par les représentants de la communauté peulhe à la Painty Town Community, un quartier populaire de la capitale, Monrovia, qualifiant l'atmosphère de sa campagne de "très joyeuse".

Les candidats à la présidence et à la vice-présidence sont élus sur un "ticket" pour un mandat de six ans. "Le gamin des bidonvilles qui a connu la faim " est présenté comme "la voix des sans voix", "un père de la nation", "un artisan de la paix " et, surtout, "le futur président du Liberia", un rôle qu'assume George Weah, qui parle de lui-même à la troisième personne.

Les bureaux de vote seront ouverts de 08h00 à 18h00 GMT aux quelque 2,1 millions d'électeurs inscrits. Les premiers résultats, proclamés par la Commission électorale nationale (NEC), sont attendus quelques jours plus tard. Ils avaient estimé comme largement crédible le déroulement du premier tour, malgré certaines irrégularités et de longs retards relevés dans certaines bureaux de vote.

Dernières nouvelles