Le Comité olympique russe soutiendra ses athlètes même sous drapeau neutre

Lee Hee-beom président du comité d'organisation des Jeux olympiques de Pyeong Chang 2018

Lee Hee-beom président du comité d'organisation des Jeux olympiques de Pyeong Chang 2018

Le ministre russe des Sports Pavel Kolobkov, et le président du comité olympique russe Alexander Zhukov, à Moscou, le 12 décembre 2017. Suspendu par le Comité international olympique (CIO) pour dopage organisé, le pays n'a pas le droit d'aligner ses couleurs.

Après avoir évoqué une "humiliation " et dénoncé des accusations mensongères, les autorités russes ont finalement décidé d'éviter la confrontation avec le Comité international olympique.

"Les athlètes doivent être considérés comme intègres".

" L'avis de tous les intervenants est unanime: nos sportifs doivent aller à Pyongyang!" Et pour la gloire de notre patrie!

LAUSANNE, Suisse - Six autres athlètes russes ont été sanctionnées et exclues à vie pour des infractions aux règles antidopage lors des Jeux olympiques de Sotchi en 2014.

"Nous nous attendions dès le départ à ce que les athlètes russes participent à la compétition", a déclaré Lee. L'hymne olympique, et non l'hymne russe, sera joué si ceux-ci remportent des médailles d'or.

Dernières nouvelles