Nicolas Sarkozy au bord des larmes rend hommage à Johnny Hallyday

Johnny Hallyday un homme affirmé politiquement

FRANCE 3

Interrogé en direct sur l'antenne de BFM TV, dans la matinée du vendredi 8 décembre, Nicolas Sarkozy a rendu un hommage poignant à son ami Johnny Hallyday, décédé le 6 décembre 2017.

Tour à tour, ils lui rendront hommage à leur manière.

Ce matin, je sais que dans chaque famille, dans chaque foyer de notre pays, l'annonce de la disparition de ce géant de la chanson que l'on avait fini par croire éternel tant il avait si souvent trompé la mort, va provoquer une grande tristesse comme chaque fois que l'on perd un être cher.

"J'ai eu la chance de bien le connaître".

"C'est un pan entier de nos vies qui disparaît".

"Je voudrais dire combien Carla et moi, on pense à sa famille, à Laeticia qui a veillé sur lui quels que soient les difficultés ou les aléas de la santé, et à tous ses enfants", a ajouté Nicolas Sarkozy, le visage fermé.

Venu se recueillir avec son épouse devant le cercueil du rockeur, au funérarium du Mont-Valérien, à Nanterre, Nicolas Sarkozy a salué l'héritage laissé par le rockeur: "Quelle belle vie il a eu, que de bonheur il a donné", affirme l'homme politique.

"Quand on voit quelqu'un qu'on a bien connu, qui représente tellement et qui représentait la vie, la force, et qu'on le voit dans son cercueil, ça ramène à la fragilité de la vie, à la fragilité de la destinée de chacun, aux mystères de la vie. A l'arrivée, c'est inéluctable", a t-il continué.

"Il aimait tellement la scène".

"C'est un personnage qui comptait dans la vie des Français".

La voix tremblante, Nicolas Sarkozy se remémore certains souvenirs. Et le soir-même il partait à Périgueux pour chanter.

Dernières nouvelles