Le rappel de produits Lactalis élargi après cinq nouvelles contaminations — Lait infantile

Salmonelle: Bruno Le Maire étend les mesures de rappel pour Lactalis

Salmonelle : Bercy ordonne un rappel très large de produits Lactalis

Y figurent également des produits estampillés Algérie, Bangladesh, Chine, Soudan, Géorgie, Liban ou Royaume-Uni.

Les quantités concernées sont "énormes", a reconnu un porte-parole du leader mondial des produits laitiers.

Après le signalement de cinq nouveaux cas de salmonelles chez des nourrissons, Bercy a publié dimanche une liste de 620 lots Lactalis qui sont rappelés, interdits à la consommation et à l'exportation. "Je ne suis pas capable de dire ce qui a déjà été consommé", a-t-il ajouté. Et à pointer du doigt LNS, une société du groupe laitier Lactalis: " Les mesures prises par l'entreprise n'étaient pas de nature à maîtriser le risque de contamination ", juge le ministère.

Samedi 2 décembre, la Direction générale de la santé (DGS) avait annoncé avoir procédé au retrait et au rappel de douze lots de lait infantile, commercialisés sous trois marques (Lait Picot SL sans lactose, Lait Pepti Junior et Lait Milumel), après avoir été informée de la "contamination par des salmonelles de 20 jeunes enfants âgés de moins de 6 mois dans 8 régions différentes". "Ces enfants vont bien", a rassuré le ministère. Lactalis a indiqué que la " cause probable de contamination [est] survenue sur l'une de nos tours de séchage [de cette usine] dans la période du 1 au 6 mai ". "On arrête tout!", a-t-il insisté, évoquant un "principe de précaution très large".

Dimanche 10 décembre 2017, le ministère de l'économie et des finances a décidé de prendre de nouvelles mesures contre plusieurs références de produits de nutrition infantile fabriqués en Mayenne. En attendant, un soluté de réhydratation, disponible en pharmacie, pourra être donné à l'enfant pour éviter une déshydratation en raison de pertes liquidiennes importantes (selles liquides nombreuses).

Dernières nouvelles