Le DUP, ce petit allié qui cause de gros soucis à Theresa May — Brexit

Le ministre irlandais des Affaires étrangères Simon Coveney arrivant à Bruxelles

Le ministre irlandais des Affaires étrangères Simon Coveney arrivant à Bruxelles pour une rencontre sur le Brexit

Londres et Dublin sont parvenus à un compromis sur la frontière entre la République d'Irlande et l'Irlande du Nord, écrit lundi le Financial Times.

"Une majorité ne veut pas du Brexit ici", a déclaré John Finucane, un membre du Sinn Féin, rappelant que la province avait majoritairement voté contre celui-ci lors du référendum de juin 2016.

Le règlement de la question de la frontière entre l'Irlande et l'Irlande du Nord était le principal obstacle sur la voie d'un accord de principe entre le Royaume-Uni et l'Union européenne sur la première phase de négociations du Brexit.

Cette frontière avait disparu après l'accord du Vendredi Saint en avril 1998, mettant un terme à trente ans d'affrontements sanglants entre nationalistes et unionistes nord-irlandais. Ce qui a provoqué un torrent de réactions outrées en Grande-Bretagne.

Theresa May a affirmé mercredi que les négociations sur l'accord de sortie, préalable au démarrage des négociations commerciales, étaient "en progrès".

Dernières nouvelles