Joie et déception en Russie face au candidat Poutine — Présidentielle

Le président russe Vladimir Poutine a annoncé, mercredi, qu'il se présentera pour un quatrième mandat à l'élection de mars 2018.

Alors qu'il y a encore quelques heures, il faisait durer le suspense, Vladimir Poutine a profité d'une rencontre avec les ouvriers d'une usine à Nijni Novgorod pour annoncer sa candidature. "Et dans ce mouvement en avant, personne ne l'arrêtera jamais", a-t-il dit.

- 2008: ne pouvant exercer plus de deux mandats consécutifs, Vladimir Poutine confie le Kremlin à son Premier ministre Dmitri Medvedev, et prend la tête du gouvernement. Le président russe ne semble pas vouloir trancher tout de suite. "Je suis toujours avec vous", a-t-il d'abord énigmatiquement répondu à un bénévole qui l'interrogeait, lors d'un Forum à Moscou, pour savoir s'il se présenterait à la prochaine élection présidentielle.

"C'est toujours une décision très importante pour n'importe quelle personne, car la motivation doit venir uniquement de la volonté de rendre la vie meilleure dans ce pays, de le rendre plus puissant, mieux protégé", a lancé Poutine devant la foule composée de milliers de jeunes bénévoles travaillant dans diverses ONG à travers la Russie. Celle-ci avait répondu aux cris de "Oui!", sous une pluie d'applaudissements.

Poutine, président de la Russie jusqu'en 2024?

Charismatique blogueur anticorruption aux accents parfois nationalistes, M. Navalny a organisé deux manifestations antigouvernementales d'ampleur en mars et juin.

Son avenir politique reste toutefois flou, sa participation au scrutin ayant été exclue par la Commission électorale en raison d'une condamnation pour détournement de fonds qu'il dénonce comme montée de toutes pièces pour l'éloigner de la course.

Pour sa part, l'opposant numéro un au Kremlin, Alexeï Navalny, a jugé qu'un nouveau mandat serait "un peu trop" pour M. Poutine, au pouvoir en Russie depuis 17 ans et qui va battre, en cas de réélection quasi-assurée, le record de Léonid Brejnev, qui dirigea l'URSS de 1964 à 1982.

Vladimir Poutine devrait affronter à la présidentielle les traditionnels candidats du Parti communiste et des nationalistes du LDPR, ainsi que la vedette de télévision Ksenia Sobtchak, proche de l'opposition.

Dernières nouvelles