Alain Juppé votera pour Maël de Calan — Présidence Les Républicains

Aurane Reihanian à la droite de Laurent Wauquiez dimanche 3 septembre 2017 lors d'un discours après la traditionnelle ascension du Mont Mézenc

Les Républicains : Bertrand estime qu'"il aurait pu gagner" face à Wauquiez

Sachant pertinemment que ni la première, pourtant porte-parole de François Fillon durant la présidentielle, ni le second, pourtant proche du maire de Bordeaux, n'ont sa surface médiatique, son expérience politique et encore moins son poids auprès des adhérents.

"Comme je l'ai dit, je ne fais pas campagne dans le cadre de cette élection à la présidence de LR et je n'ai pas d'appel à lancer. Mais à titre personnel, mon choix est fait et je lui apporterai donc mon suffrage", a déclaré Alain Juppé, lors d'une conférence de presse commune avec Maël de Calan, qui tient mardi soir une réunion publique dans la métropole bordelaise.

Comme vous pouvez le voir dans notre vidéo en tête d'article, l'ex-ministre du Budget a vanté les deux challengers de cette campagne comme ceux qui "ont des idées claires et refusent toute porosité avec le Front national".

Puis, dans un autre tweet, le maire de Bordeaux a affirmé aimer "l'homme qu'il est". Le candidat juppéiste à la présidence des Républicains dimanche prochain, considère qu'"à partir de 10%", la ligne qu'il défend "pourra continuer à se faire entendre" au sein de LR.

J'aime l'homme qu'il est. "Ils (Maël de Calan et Florence Portelli) s'engagent sur des thèmes qui me sont chers, la droite sociale pour Florence Portelli, l'Europe et une droite humaniste pour Maël de Calan". "C'est une personnalité chaleureuse, bienveillante, optimiste. Il est résolument européen".

En se prononçant en faveur du benjamin de l'élection, Alain Juppé se détache clairement de la ligne politique droitière défendue par Laurent Wauquiez, grand favori du scrutin face à Maël de Calan et Florence Portelli.

Dernières nouvelles