L'opposant Saakachvili a été libéré par ses partisans — Ukraine

L'opposant Saakachvili interpellé à Kiev après une perquisition chez lui

Saakachvili arrêté à Kiev

Les services de sécurité ukrainiens (SBU) ont interpellé mardi l'ex-président géorgien Mikhaïl Saakachvili, devenu opposant au pouvoir ukrainien, après une perquisition à son domicile à Kiev dans le cadre d'une affaire criminelle. Saakachvili a été arrêté ce 5 décembre au matin, après que les agents du SBU ont perquisitionné son appartement. Mais alors qu'il se trouvait dans la voiture des forces de l'ordre, ses partisans ont immobilisé le véhicule et l'en ont fait sortir. Saakachvili a ensuite pris la tête d'une nouvelle manifestation à Kiev. Ils en sont venus aux mains avec les policiers, chaque camp s'aspergeant mutuellement de gaz lacrymogène.

Des partisans de l'ex-président géorgien ont tenté de bloquer le fourgon où il a été embarqué.

L'ancien président géorgien emmené par les autorités, puis libéré.

Devenu opposant au gouvernement pro-occidental de Kiev après l'avoir soutenu, Mikhaïl Saakachvili a effectué en septembre un spectaculaire retour en Ukraine en forçant le passage à un poste frontière après que le président Petro Porochenko l'eut déchu en juillet de sa nationalité ukrainienne, qu'il s'était vu accorder en 2015. Le procureur général d'Ukraine Iouri Loutsenko accuse Saakachvili d'avoir reçu 500 000 dollars de la part de l'homme d'affaires Sergueï Kourtchenko, proche de l'ancien président ukrainien Viktor Ianoukovitch, pour organiser un coup d'État en Ukraine.

Dernières nouvelles