Jeux olympiques d'hiver : l'exclusion de la Russie profitera-t-elle à Vladimir Poutine ?

Le Comité international olympique a durement sanctionné la Russie

"Nous voulons aller aux Jeux olympiques!"

La nation russe est bien suspendue de toute activité olympique, mais les athlètes russes ayant fait la preuve de leur probité sportive pourront concourir sous drapeau neutre.

Le CIO a également imposé une suspension olympique à vie au vice-premier ministre Vitali Moutko, responsable de la Coupe du monde de soccer 2018, et condamné le comité olympique russe à une amende de 15 millions $ US.

Le juriste canadien Richard McLaren a publié l'an dernier un rapport accablant, qui lève le voile sur un dopage institutionnalisé de 2011 à 2015 en Russie. Parmi les critères, ne jamais avoir été disqualifié pour dopage et passer avec succès tous les tests précédant les Jeux. De plus, l'informateur de l'AMA avait accès à distance à la base de données des athlètes russes et a pu procéder à des modifications.

" La FIFA doit s'adresser à monsieur Шмиду, peut-être, il a fait face à certains témoignages [sur les problèmes de dopage dans le football] au cours de ses enquêtes", a déclaré Bach. Au final, seul l'athlétisme avait durement sanctionné la Russie, qui avait présenté une délégation de 276 sportifs à Rio, contre 387 envisagés initialement. Désormais, la réaction du président russe Vladimir Poutine est notamment attendue, lui qui avait récemment confié ne pas vouloir voir ses sportifs sous d'autres couleurs que celles de la Russie. Les inévitables conséquences diplomatiques à attendre des autorités russes n'ont pas pesé lourd dans la décision du Comité.

Un comité dirigé par Valérie Fourneyron, la présidente de l'Autorité de contrôle antidopage indépendante (ACI), décidera quels sportifs russes seront invités à participer aux jeux Olympiques de Pyeongchang (9-29 février). Selon les enquêteurs russes, il serait impossible de décapsuler les fioles contenant les prélèvements des sportifs en suivant la méthode décrite par Rodtchenkov [sans laisser de marque].

Dernières nouvelles