Quand la "clim" fait rire les dirigeants africains — Visite d'Emmanuel Macron

Emmanuel Macron

Au Burkina Faso le convoi de Macron aurait été caillassé AFP 2017 PHILIPPE WOJAZER

Les quotidiens burkinabè relayent largement la visite de 72 heures du président Français Emmanuel Macron au Burkina Faso, notamment son adresse, la veille à Ouagadougou, à la jeunesse africaine à travers celle de Ouagadougou.Le quotidien national Sidwaya reprend en manchette les propos de Emmanuel Macron qui a déclaré, hier mardi, lors de son adresse à la jeunesse africaine à partir de Ouagadougou, que "c'est en Afrique que se télescopent tous les défis contemporains".

" Nous plaisantons! Cela l'a fait rire, tout ça est ridicule!" Dans un discours à l'université de Ouagadougou, Emmanuel Macron a présenté les grands axes de sa stratégie en Afrique.

" J'en fais avec des dirigeants Européens, je considère le président Kaboré de la même façon". "Vous me parlez comme si j'étais encore une puissance coloniale!" "Mais je ne veux pas m'occuper de l'électricité dans les universités au Burkina Faso, c'est le travail du président", a-t-il lancé, en montrant son homologue Roch Marc Christian Kaboré. C'est le travail du président! Alors par contre je vous rassure [le Président burkinabé quitte la salle]. du coup il s'en va, reste là! "Il est parti réparer la climatisation" lâche alors le président français tout sourire.

Plusieurs observateurs avaient jugé ces propos de très déplacés surtout envers un président.

Ouagadougou
AFP 2017 LUDOVIC MARIN Des soldats français attaqués au Burkina Faso quelques heures avant l’arrivée de Macron

Quant au journal Le Quotidien, il titre: "Discours d'Emmanuel Macron à l'Université Ouaga 1 Pr Joseph Ki-Zerbo: Il y a un passé qui doit passer... Il a été d'une arrogance, d'une violence à l'égard des autorités du Burkina Faso à la limite du racisme".

Pour rassurer ceux qui n'ont pas eu la bonne information.

Pour Thomas Borrel, " même s'il tente toujours d'incarner le renouvellement et le changement politique, Emmanuel Macron ne peut pas venir défendre ouvertement ou implicitement des pans entiers de la politique africaine de la France, faire quelques promesses de visas à des étudiants et instrumentaliser l'insurrection burkinabè de 2014 sans craindre que son exercice arrogant de communication ne se retourne contre lui. Vous voulez pas demander au lieu d'interpréter?

Dernières nouvelles