Le Premier ministre du Canada s'excuse et indemnise 3.000 homosexuels

Des personnes tiennent le drapeau arc-en-ciel LGBT

Des membres de la communauté LGBT+ de l'Alberta accueillent favorablement les excuses de Justin Trudeau

"Je suis désolé". A l'occasion d'un discours devant le Parlement canadien, Justin Trudeau a présenté ses excuses pour les milliers de fonctionnaires, de militaires et de policiers qui, en raison de leur orientation sexuelle, ont été victimes de discrimination de la part du gouvernement.

Vous pouvez voir le discours du premier ministre, en anglais, dans la vidéo ci-dessous. En 2005, le Canada a légalisé de mariage entre personnes de même sexe et Justin Trudeau a été le premier chef de gouvernement au Canada à défiler dans les gay pride de Vancouver (ouest) et à Halifax (est), une habitude qu'il avait prise bien avant d'accéder à ses fonctions officielles. Des centaines d'arrestations ont eu lieu.

Dans une contrition collective, le chef du gouvernement a sans détour parlé "du rôle qu'a joué le Canada dans l'oppression, la pénalisation et la violence systémique à l'endroit des communautés lesbienne, gaie, bisexuelle, transgenres, queer". En effet, le premier ministre canadien, plus connu pour son côté beau gosse aux belles fesses, s'est excusé au nom de son peuple pour la persécution historique des homosexuels au Canada. C'est seulement en 1973 que l'homosexualité n'est plus considérée comme une maladie mentale par le gouvernement canadien.

"C'est avec honte, tristesse et grand regret pour les choses que nous avons faites que je me tiens ici, aujourd'hui, et que je déclare: nous avons eu tort".

John Mc Dougall est en uniforme devant des drapeaux
Le major Mc Dougall était à Ottawa pour entendre les excuses de Justin Trudeau en personne

Toutes ces victimes vont être indemnisées.

Un mémorial sera érigé à Ottawa en souvenir des victimes renvoyées de l'armée ou de la police, ou aux carrières brisées dans la fonction publique, ou encore aux personnes suicidées en raison de leur orientation sexuelle à l'époque.

Justin Trudeau a aussi réhabilité les personnes condamnées pour homosexualité. Les détails du règlement à l'amiable ont été dévoilés mercredi, au lendemain des excuses officielles du premier ministre.

Dernières nouvelles