Shell propose ses bornes de recharge électrique à plusieurs constructeurs

Désormais Shell partagera ses pompes à essence avec des bornes de recharge électriques

Désormais Shell partagera ses pompes à essence avec des bornes de recharge électriques

Le géant pétrolier Shell a annoncé lundi un partenariat avec de grands constructeurs automobiles pour accompagner leur réseau européen de stations de recharge rapide pour véhicules électriques.

Pour rappel, l'entreprise Ionity a été co-fondée par BMW groupe, Daimler AG, Ford Motor Company et Volkswagen group avec Audi et Porsche.

"Avec ces partenariats, nous avons assuré la couverture de plus de la moitié des quelque 400 stations de recharge ultra-rapide que nous comptons totaliser en Europe d'ici à 2020", précise Ionity. Après Total, c'est maintenant au tour de la compagnie pétrolière anglo-néerlandaise Royal Dutch Shell d'investir dans les bornes de recharge pour voitures électriques. "Il faudra en moyenne cinq à huit minutes pour recharger des véhicules électriques de prochaine génération, soit jusqu'à trois fois plus vite que les autres chargeurs actuellement disponibles", indiquent les deux partenaires dans un communiqué, " avec des niveaux de puissance allant jusqu'à 350 kW ". Cette offre doit s'ajouter à celle que le groupe propose déjà dans certaines de ses stations-service.

Les constructeurs automobiles eux-mêmes multiplient les initiatives dans le développement de la voiture électrique, même si le marché reste encore peu développé face à l'essence et au diesel, toujours dominants. Ils cherchent en effet à se faire une place dans le secteur des énergies propres, qui gagnent du terrain.

Shell va accueillir des bornes de recharge électrique dans 80 de ses stations-service situées au bord des autoroutes de 10 pays européens, permettant aux automobilistes d'effectuer de longues distances à bord de leur véhicule électrique.

Dernières nouvelles