Du cannabis dans un gâteau au collège

L'élève de 15 ans fera l'objet d'un conseil de discipline à

L'élève de 15 ans fera l'objet d'un conseil de discipline à

A la sortie du collège Parc de Villeroy, à Mennecy, les élèves n'ont que cette histoire à la bouche.

D'après le Parisien, un élève du collège de Mennecy a été mis à pied après avoir mis du cannabis dans un gâteau pour l'anniversaire d'un de ses professeurs.

C'est lors d'un goûter organisé par un prof d'EPS de cet établissement qu'un élève de 3e a servi à ses camarades un gâteau un peu spécial: il était parfumé au cannabis.

L'ingestion d'un "space cake" provoque les mêmes effets que la consommation d'un joint.

"Le goût était un peu bizarre mais on l'a mangé quand même parce que ce n'était pas dégueu, pas au point de vomir". Mais très vite, les premiers effets (altération du champ de vision, maux de tête, jambes en coton.) sont apparus. "Le prof avait de grosses cernes sous les yeux, il transpirait", renchérit l'adolescente. Plusieurs élèves sont allés demander de l'aide, sans succès: "Nous sommes quelques-uns à être allés voir les infirmières, mais elles nous ont dit qu'on manquait de sucre alors qu'on venait juste de goûter et nous ont envoyés au self". Au chocolat, basique, raconte-t-elle. A un moment, je suis partie dans un tel fou rire que je ne pouvais plus m'arrêter et que j'en pleurais. Chloé, une élève de 14 racontre au Parisien: "Visuellement, il était normal". Une jeune fille finira plus tard aux Urgences du fait de vomissements importants. Un autre élève décrit des camarades " qui faisaient l'avion dans la cour ". Mis à pied durant huit jours, le petit malin de 15 ans, inconnu jusqu'alors des services de police, fera l'objet d'un conseil de discipline à son retour.

Si l'inspection académique dit ne pas avoir été mise au courant et que la direction refuse de commenter l'affaire, un membre de l'équipe pédagogique a accepté de se confier au journal.

Dernières nouvelles