Le Grand Est passe au-dessus du seuil épidémique — Gastro-entérite

Papier toilette

SuSanA Secretaria

La gastro-entérite arrive avec deux mois d'avance. Sur l'ensemble du territoire, la gastro-entérite n'a pas encore dépassé le seuil épidermique, mais selon les données publiées par le réseau Sentinelles, celui-ci est dépassé dans quatre régions.

Le réseau Sentinelles présente un taux à 77 cas pour 100 000 habitants, soit environ trois fois moins qu'en région Paca. Pour le moment, la maladie n'a pas encore atteint son seuil épidémique dans la plupart des régions de France. Mais le seuil épidémique (établi à 170 cas pour 100.000 habitants) avait été dépassé dans trois régions françaises: en Provence Alpes-Côte-d'Azur (228 cas pour 100.000 habitants), Grand Est (207) et Pays de la Loire (205). Chez SOS Médecins, le nombre de consultations n'arrête pas d'augmenter par rapport à la semaine passée.

La gastro-entérite est un virus, qui sévit souvent en hiver, sans qu'on ne sache vraiment pourquoi.

Carte épidémie gastro-entérite
CARTE - Gastro-entérite : le seuil épidémique dépassé dans quatre régions

La fin d'année voit le retour des maladies hivernales comme la grippe ou la gastro-entérite. La gastro-entérite n'est pas dangereuse, mais il faut être plus vigilant si le malade est une personne âgée ou un nourrisson.

Cette pathologie est une infection du système digestif (estomac et intestin grêle). Elle peut également être d'origine bactérienne ou parasitaire, en cas d'intoxication alimentaire par exemple.

Fièvre, nausée, vomissement, diarrhée, ce sont des symptômes de saison reconnaissable.

Dernières nouvelles