Esclavage en Libye: la RDC rappelle son ambassadeur

Esclavage en Libye: Le Burkina Faso rappelle son ambassadeur

Esclavage en Libye: Le Burkina Faso rappelle son ambassadeur

Suite à la diffusion du reportage de CNN montrant des migrants venant d'Afrique subsaharienne vendus aux enchères en Libye, le Burkina Faso a décidé de rappeler son ambassadeur à Tripoli. De nombreuses personnalités politiques ou issues de la société civile, mais aussi des footballeurs célèbres, se sont depuis fait entendre, et certains pays sont passés aux actes, comme le Niger qui a convoqué l'ambassadeur libyen à Niamey ce 20 novembre pour explication. La Côte d'Ivoire accueille les 29 et 30 novembre un sommet Union africaine (Ua) - Union européenne (Ue).

Depuis 2011, 1.912 migrants burkinabè ont été rapatriés au Burkina, dont une dernière vague de 121 en octobre dernier, selon des chiffres officiels.

Alpha Barry, le ministre burkinabè des Affaires étrangères et des Burkinabè de l'extérieur a exprimé l'indignation du gouvernement aux autorités libyennes face aux images qu'il a lui-même qualifiées de "traite négrière ". À ce jour, une trentaine d'autres seraient toujours détenus dans des camps en Libye, selon le gouvernement burkinabè.

Dernières nouvelles