Vers une interdiction de la cigarette dans les films français ?

Interdire la cigarette à l'écran? L'idée de la ministre de la santé fait tousser de rire le milieu

La ministre de la Santé veut que le tabac soit banni du cinéma français

Interpellée la semaine dernière par la sénatrice socialiste Nathalie Grelet-Certenais, selon qui la cigarette au cinéma "valorise" et "banalise" le tabac notamment "auprès des enfants et des adolescents, qui sont les premiers consommateurs de séries et de films", la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a abondé dans le sens de son interlocutrice et assuré qu'elle désirait que le gouvernement "ait une action ferme là-dessus", comme l'a rapporté Public Sénat.

Citant une étude de la Ligue contre le cancer datant de 2012, elle soutient que " 70 % des nouveaux films français mettent à l'image au moins une fois une personne en train de fumer. Si les cigarettes venaient à disparaître du cinéma français, "il y aurait des films où on pourrait se tuer, se droguer, se saouler, rouler à 200km/h, mais surtout pas la clope au bec", raille celui qui est aussi secrétaire national du PS chargé de la culture et de l'audiovisuel. L'élue a dénoncé jeudi la " valorisation " du tabagisme dans le cinéma français, lors de l'examen du budget de la Sécurité sociale par les sénateurs. Pour elle, il s'agit ni plus ni moins d'une "publicité détournée pour le tabac". " Je ne comprends pas aujourd'hui l'importance de la cigarette dans le cinéma français", a-t-elle insisté.

Les propos de la sénatrice ont reçu le soutien de la ministre de la Santé, qui a annoncé vouloir " une action ferme " sur le sujet. Et pourtant, le cinéma est la nouvelle cible des anti-tabac. Comment les biopics de Coco Chanel, Serge Gainsbourg ou encore Yves Saint-Laurent auraient-ils pu être retranscrits à l'écran sans l'omniprésence du tabac?

Dernières nouvelles