Sept ans de prison pour avoir contaminé trois femmes par le sida

Sékou C. condamné à 7 ans de prison pour administration de substance nuisible avec préméditation

Sept ans de prison pour avoir contaminé trois femmes par le sida

L'accusé, d'origine ivoirienne, était jugé à Niort depuis lundi pour "administration d'une substance nuisible ayant porté atteinte à l'intégrité physique ou psychique d'autrui", des faits passibles de quinze ans de réclusion.

Après une première journée consacrée à l'accusé, un homme de 42 ans, la journée de mardi a été particulièrement éprouvante car dédiée à l'audition des témoins et des victimes ainsi qu'à la plaidoirie des parties civiles.

Selon Europe 1, son médecin aurait annoncé au quadragénaire sa séropositivité en octobre 2003. C'est à ce moment là qu'il lui aurait expliqué la nécessité de se soigner et d'avoir des rapports sexuels protégés.

Des conseils que l'homme n'a donc pas appliqué. L'une d'entre elle, Séverine, l'a rencontré en 2007 à une soirée.

Les six jurés et les trois magistrats composant la Cour d'assises se sont retirés peu après 12 heures. Je l'ai rappelé plus tard pour lui dire qu'il était hors de question que l'on ait des relations s'il ne se protégeait pas. "Jamais je n'aurais pu imaginer que quelqu'un puisse montrer un faux test, ce n'est même pas imaginable ".

Après deux ans de relation la jeune femme apprend par les rumeurs que son compagnon se vanterait d'être porteur du sida tout en multipliant les partenaires. Depuis, et après de nombreuses recherche, elle a retrouvé trois autres femmes contaminées par le même homme.

Dernières nouvelles