Les Français consomment trop d'antibiotiques — Santé

Les 10 chiffres clés de la santé en France

Dans un hôpital 124928348/spotmatik

Le slogan, né d'une vaste campagne de sensibilisation lancée dans les années 2000, a perdu de son impact. Seule la Grèce est devant la France. On y apprend que les Français jouissent d'une espérance de vie relativement longue par rapport aux autres pays de l'OCDE (824 ans contre 80,6 ans en moyenne) et que le taux de mortalité par crise cardiaque est parmi les plus faibles.

Conséquence, une résistance accrue des bactéries aux traitements prescrits par les médecins. A titre d'exemple, le pays qui en consomme le moins, les Pays-Bas, affiche un score de 10, soit trois fois moins que l'Hexagone.

"Les médecins ont la main lourde", commente Valérie Paris, spécialiste des politiques de santé à l'OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques). Or le risque de ces consommations non justifiées est de développer la résistance des bactéries aux antibiotiques et que manquent les nouveaux médicaments en développement.

Côté accès aux soins, nous pouvons également nous réjouir puisque les dépenses restant à la charge des patients en France sont les plus faibles parmi les pays de l'OCDE, ne représentant que 7 % des dépenses totales de santé.

"La résistance aux antimicrobiens est une urgence sanitaire mondiale qui met sérieusement en péril les progrès de la médecine moderne", avait prévenu le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus en septembre dans un rapport alarmant.

En revanche, la France fait moins bien que la moyenne de l'OCDE en ce qui concerne le tabagisme (22% de la population de plus de 15 ans contre 18) et la consommation d'alcool (12 litres d'alcool pur par an et par habitant de plus de 15 ans contre 9).

Dernières nouvelles