Elle porte plainte contre une voyante qui lui prédit sa mort — Castelsarrasin

Magalie 35 ans de Thionville estime avoir été manipulée par la médium

Lorraine: Une voyante prédit sa mort, elle s'angoisse et décide de porter plainte

En juillet dernier, Magalie, une jeune mère de famille de Thionville (Moselle), a eu le malheur de se faire prédire l'avenir par une voyante repérée sur Facebook. "Elle me demande qui fait des petits malaises dans mon entourage, raconte Magalie". "Elle avait des crises de larmes et s'est mise à consulter quantité de médecins et de spécialistes", raconte son mari.

Aujourd'hui, elle sait qu'elle a été piégée et entame des démarches judiciaires contre la voyante. Elle prend alors rendez-vous chez un cardiologue, qui ne décèle rien d'anormal. Terrorisée par l'annonce de son décès elle termine à l'hôpital avant de porter plainte contre la voyante.

Dans une seconde conversation téléphonique, la voyante explique de nouveau que tous les cardiologues ne sont pas réellement compétents et qu'elle a bien fait un malaise cardiaque.

La voyante, installée à Castelsarrasin, dans le Tarn-et-Garonne, a modifié son profil Facebook depuis quelques jours et est injoignable, précise le quotidien régional. La jeune femme, qui n'a pas parlé de sa mésaventure à ses proches, plonge alors dans une profonde angoisse et finit par être hospitalisée pour des troubles digestifs.

Pour Youcef Sissaoui, président de l'Institut des arts divinatoires, cette voyante est, on l'avait compris, "un charlatan": "Aucun médium n'annonce ainsi la mort des gens".

"Il a tenté, en vain, de la contacter et vient d'afficher le témoignage accablant de Magalie sur son site". "C'est surtout un moyen de rendre accros les personnes qui consultent", explique-t-il au "Républicain lorrain". C'est sur les conseils d'un psychologue qu'elle consulte depuis qu'elle a porté plainte.

Dernières nouvelles