L'Iran presse Trump de ne pas s'aliéner le "monde entier" — Nucléaire

Le président américain Donald Trump à la Maison Blanche le 6 octobre 2017

Le président américain Donald Trump à la Maison Blanche le 6 octobre 2017

Interrogée sur les informations prêtant à Donald Trump l'intention d'annoncer dans les prochains jours au Congrès américain qu'il ne confirme pas une application totale par l'Iran de ses obligations dans cet accord, Beatrice Fihn a répondu: "Ce n'est vraiment pas ce dont le monde a besoin maintenant". "Si les États-Unis prennent une position hostile à l'égard d'un accord international, approuvé par le Conseil de sécurité des Nations unies, ils ne s'opposeront pas seulement à l'Iran mais au monde entier", a déclaré M. Rohani lors d'une intervention en conseil des ministres retransmise par la télévision d'État.

Signé en juillet 2015 par l'Iran et le Groupe des Six (Allemagne, Chine, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne et Russie), l'accord sur le nucléaire iranien a permis une levée progressive des sanctions économiques internationales contre l'Iran en échange de garanties apportées par Téhéran sur la nature exclusivement civile de son programme nucléaire.

Le prix Nobel de la paix 2017, la Campagne internationale pour l'abolition des armes nucléaires (ICAN), a appelé lundi l'administration de Donald Trump à préserver l'accord international conclu avec l'Iran sur son programme atomique pour "éviter tout nouveau conflit".

Une "non-certification" constituerait un premier pas avec la dénonciation de l'accord par Washington.

" Nous l'avons conclu par faiblesse alors que nous avons beaucoup de force", a-t-il ajouté.

Selon plusieurs responsables américains, il pourrait cette fois-ci décider de ne pas " certifier " l'accord, ce qui renverrait de fait la balle dans le camp du Congrès et ferait peser une lourde incertitude sur le devenir de ce texte. Si elle décide que ce n'est pas le cas, cela pourrait inciter les législateurs américains à réimposer des sanctions à l'encontre de l'Iran.

Dernières nouvelles