Grippe : Sanofi veut augmenter sa production de vaccin

Un employé en poste sur la ligne de production du vaccin anti-grippe à l’usine Sanofi du Val-de-Reuil en novembre 2012

ZOOM  Un employé en poste sur la ligne de production du vaccin anti-grippe à l’usine Sanofi du Val-de-Reuil en novembre 2012. Charly Triballeau AFP

Sanofi prévoit que l'agrandissement sera achevé d'ici à 2021, sous réserve de l'obtention de l'approbation des autorités sanitaires compétentes, et commencera à produire des vaccins dans cette nouvelle unité en 2022.

Les travaux devraient être achevés à la fin de l'année 2021, selon Sanofi, et la production pourrait donc démarrer dès le début de l'année 2022 dans la nouvelle unité. Ce n'est plus un vaccin tétravalent, comme Vaxigrip, mais quadrivalent c'est-à-dire qu'il contient désormais deux souches A et deux souches B du virus de la grippe. Les autres principaux producteurs de vaccins contre la grippe saisonnière sont les laboratoires GlaxoSmithKline et Seqirus, filiale de l'australien CSL qui comprend l'ancienne activité vaccins anti-grippe de Novartis. Selon l'OMS, les épidémies de grippes saisonnières causent, dans le monde, "environ 3 à 5 millions de cas de maladies graves, et 250 000 à 500 000 décès" par an.

"En tant que leader mondial des vaccins contre la grippe, cet agrandissement renforce la capacité de Sanofi Pasteur dans sa lutte contre ce problème de santé publique sous-estimé", a déclaré dans le communiqué David Loew, vice-président de l'exécutif de Sanofi et responsable de Sanofi Pasteur, l'entité en charge des vaccins.

Sanofi sort ses muscles à l'approche de la saison de la grippe.

Sanofi Pasteur est aussi en train d'intégrer Protein Sciences, une biotech américaine que Sanofi a rachetée pour 650 millions de dollars en juillet afin d'enrichir son portefeuille de vaccins antigrippaux. Mais ces dernières années, Sanofi Pasteur a développé un nouveau vaccin: VaxigripTetra.

Dernières nouvelles