" Chasse aux DRH " à Paris : 41 interpellations, 3 voitures incendiées

Violences lors d'une manifestation d'extrême gauche contre un congrès de DRH à Paris 41 interpellations

Paris. L'opération « Chasse aux DRH » dans le Bois de Boulogne s'achève par 41 arrestations

Cette "chasse aux DRH" était organisée à l'initiative de l'union syndicale Solidaires en marge d'un congrès de directeurs de ressources humaines dans un restaurant gastronomique du Bois de Boulogne (Paris). 41 personnes ont été interpellées et 5 d'entre elles ont été placées en garde à vue.

Toujours selon la préfecture, ils avaient organisé un rassemblement "non déclaré" avant 8h00 dans le Bois de Boulogne, près du restaurant Le Pré Catelan, où se tenait ce congrès auquel Muriel Pénicaud était invitée à parler de la réforme du droit du travail. Les policiers ont interpellé les manifestants après des "jets de projectiles sur agents de la force publique, port d'arme prohibé, et participation à un attroupement en étant porteur d'une arme", précise la préfecture, qui souligne qu'aucun "blessé n'est à déplorer parmi les forces de l'ordre".

"Dans la matinée, "environ 80" personnes" dont "une trentaine étaient cagoulées" ont ainsi dégradé sept véhicules en stationnement, dont trois ont été incendiés, au Bois de Boulogne, selon la préfecture de police.

Quant à Michel Delpuech, le préfet de police, il "condamne fermement ces agissements inadmissibles, dont les auteurs devront répondre devant la Justice". La ministre du Travail Muriel Pénicaud devait intervenir ce matin mais a dû annuler son déplacement en raison d'un "impératif d'agenda".

Dernières nouvelles