Marlène Schiappa fustige la Une des Inrocks avec Bertrand Cantat

Les Inrocks                       Le chanteur Bertrand Cantat en couverture des

Les Inrocks Le chanteur Bertrand Cantat en couverture des"Inrocks

La ministre réagit. Marlène Schiappa, la secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes, a fustigé mercredi cette Une: "et au nom de quoi devons-nous supporter la promo de celui qui a assassiné Marie Trintignant à coups de poings? Honte à ce magazine", a-t-elle tweeté.

D'autres personnalités ont critiqué la Une des Inrocks, comme l'acteur-réalisateur Mathieu Kassovitz sur Twitter.

Elle n'oublie pas la mort de l'actrice Marie Trintignant, qui a succombé en 2003 aux coups de son conjoint de l'époque, Bertrand Cantat. Il a été libéré en 2007 après avoir purgé la moitié de sa peine. Depuis juillet 2011, son contrôle judiciaire a pris fin.

Dans l'interview accordée aux Inrocks, le chanteur qualifie cette période de "trou noir". Ca prend beaucoup de place, ça m'occupe chaque seconde.

Retrouvez cet article sur Liberation.frLevothyrox: "Le problème vient de dosages mal adaptés " Attentat de NiceVoiture de police brûlée quai de Valmy: jusqu'à sept ans de prison ferme " Il était temps d'avancer et de marquer un tournant historique pour le mouvement LGBT". "Je reste très seul avec tout ça".

Le chanteur dit avoir été "dépossédé de (son) histoire" par les médias: "J'ai su très vite que je ne pourrais pas m'expliquer". Et d'assurer qu'il continuera à "assumer les conséquences de ses actes": "Je continue avec tout ça, avec tout mon coeur, toute ma conscience".

Son album solo "Amor Fati" sortira le 1er décembre.

Sans surprise, cette annonce était un des sujets les plus commentés ce jour-là sur le réseau social Twitter, partagé entre réactions enthousiastes et scandalisées.

Dernières nouvelles