" "Fin de la distinction des vêtements " fille-garçon " — Hema

Hema ne fait plus la distinction entre filles et garçons

Chez Hema, plus d'habits "fille" ou "garçon", seulement des vêtements

De peur de bousculer les repères des parents, le directeur des achats de Hema se veut rassurant: "Hema continuera de proposer des jupes roses mais on trouvera aussi des vêtements plus 'mec' pour les filles". Dès la fin de l'année 2017, les magasins de la chaîne néerlandaise Hema, spécialisée dans les articles à bas prix, va supprimer les indications de genre sur les vêtements pour enfants, assure le quotidien néerlandais "De Volkskrant", relayé en France par le HuffPost. D'après le journal, cette décision ferait suite à la demande d'une fillette âgée de 10 ans qui en avait marre de porter des sous-vêtements avec des cœurs roses.

Les vêtements de filles et de garçons seront donc tous réunis dans un même rayon commun baptisé kids, ou enfants, dans les magasins de la marque situés en France et en Belgique francophone.

Attention, cela ne signifie pas que la marque ne vendra plus de pyjamas roses ou des pulls bleus, souligne le magazine "Elle" aux Pays-Bas. Il n'existera désormais plus que le seul rayon "kids". De leur côté, les nouvelles collections proposeront des vêtements moins conventionnels et moins stéréotypés. Début septembre déjà, la marque anglaise John Lewis avait déjà annoncé qu'elle allait supprimer la distinction garçons et filles dans ses magasins afin de lutter contre "les stéréotypes de genre".

Dernières nouvelles