PSG : Alves a invité tout le vestiaire au restaurant après l'affaire Cavani/Neymar

Neymar et Cavani se disputent pour un penalty

Neymar-Cavani, rien ne va plus !

Habituellement, Cavani se charge de frapper les penalty pour le PSG, sans qu'une hiérarchie soit clairement établie.

Neymar est quant à lui apparu le dernier, au milieu des jeunes Français Kylian Mbappé, Presnel Kimpembe, Layvin Kurzawa et Christopher Nkunku. Mais pour savoir qui de l'Uruguayen ou du Brésilien tirera le premier, Emery n'a pas délivré le moindre indice: "J'ai une décision à prendre, je le dirai d'abord aux joueurs". Les deux joueurs doivent assumer cette responsabilité, ils en ont la capacité", a ajouté le technicien espagnol. "D'autres joueurs sont capables de les tirer.

Pas sûr que les relations entre Balotelli et Cavani au Parc des Princes le 28 octobre prochain soient des plus cordiales après ça. "Mais ce sont des grands garçons, ça va s'arranger". "Ce n'est pas pareil de tirer un pénalty à 3-0, qu'à 0-0". Après, qui va être le premier ou le deuxième tireur, je le dirai en premier aux joueurs et ensuite à toute l'équipe. "Je ne sais pas quel match vous avez regardé, mais pour votre information, je n'ai pris le ballon à aucun coéquipier, au contraire c'est à moi qu'on l'a pris", a rétorqué l'ancien joueur du FC Barcelone sur Twitter. "Ce sont des compétiteurs qui veulent le meilleur pour l'équipe, et après individuellement. J'insiste sur le fait qu'il y a une bonne ambiance au sein du groupe", a assuré le technicien. Après le match, il peut y avoir des conversations, ce qui est normal. "Au final, ce qu'on veut, c'est chercher la meilleure relation individuelle et collective". C'est visiblement ce que s'est dit Daniel Alves qui, d'après L'Équipe, aurait invité tous ses partenaires à dîner mercredi soir au Victoria Paris, un restaurant branché du XVIe arrondissement ayant une vue imprenable sur l'Arc de Triomphe. L'ensemble de l'effectif était présent, dont Cavani donc, alors que l'Uruguayen n'a pas l'habitude de se mêler aux sorties nocturnes de la colonie brésilienne, par exemple. "Je crois que c'est bien". Euh. jusqu'au prochain penalty?

Dernières nouvelles