La gendarmerie ravagée par un spectaculaire incendie — Grenoble

Incendie à la gendarmerie de Grenoble, le parquet saisi

Grenoble : incendie volontaire à la gendarmerie

Un violent incendie a détruit l'intégralité des véhicules d'un garage de la caserne de gendarmerie de l'Isère à Grenoble, dans la nuit de mercredi à jeudi. Le bâtiment a été en partie détruit et un gendarme a été légèrement blessé. Le feu s'est déclaré vers 3h30 du matin dans un entrepôt technique, vaste de 2000 m², "totalement isolé du coeur névralgique" de la gendarmerie.

Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a fait part de sa "consternation" et de son "indignation" après l'incendie criminel d'un garage de la caserne de gendarmerie de Grenoble dans la nuit de mercredi à jeudi. L'origine criminelle ne ferait donc que peu de doute. Il a mobilisé une cinquantaine de pompiers et était complètement maîtrisé vers 06H45, a précisé la préfecture.

Les militaires présents sur place ont été relativement épargnés.

Une cinquantaine de véhicules étaient garés dans ce parking, dont des voitures particulières, mais on ignore pour l'instant le bilan global. Une enquête a été ouverte et la section de recherches de Grenoble a été saisie.

Dernières nouvelles