Darmanin: "Nous allons donner un 13ème mois aux Français"

Le ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin le 28 août à l'Élysée

Le ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin le 28 août à l'Élysée

La petite phrase a immédiatement agité les réseaux sociaux. Gérald Darmanin, le ministre de l'Action et des Comptes publics a expliqué ce lundi 18 au matin au micro de Jean-Jacques Bourdin sur RMC et BFMTV l'objectif gouvernemental: "On va donner un 13e mois aux Français". "C'est très concret et je pense que ce n'est jamais arrivé dans l'histoire de la République". Pour la dette elle-même, en revanche, il faudra patienter: "Nous espérons baisser la dette d'ici à la fin du quinquennat", a-t-il concédé. Alors que le budget 2018, désormais bouclé, sera présenté le 27 septembre, Gérald Darmanin précise aussi que le gouvernement s'attachera à baisser le déficit public.

"Emmanuel Macron va donner un 13e mois aux Français par les mesures économiques que nous prenons".

Le ministre continue en évoquant une suppression des cotisations. Un calcul rapide permet d'abord de constater qu'avec cet exemple, 600 euros ajoutés à 250 euros ne font pas les 1153 euros du Smic net que les Français touchent en moyenne en 2017.

Dernières nouvelles