" Face ID est tellement mieux de Touch ID " — Craig Federighi

L'iPhone X met-il nos données privées en danger ?

Face ID : inquiétude autour du dernier iPhone X

Un moment d'autant plus crucial pour Apple qu'il s'agissait de vanter les mérites de son nouveau système de reconnaissance faciale, censé être à la fois plus rapide, plus facile et plus sécurisé qu'un banal capteur d'empreintes digitales. On sait désormais que plus qu'un ratage, c'est le fonctionnement normal du système, trompé par plusieurs authentifications non réussies avec des personnels ayant manipulé l'iPhone X de démo dont nous avons été témoin.

Craig Federighi chez TechCrunch et au Talk Show de John Gruber reconnait volontiers ce point: " Nous comptons tous les jours avant que les clients n'essaient Face ID. Voici les principales questions que l'on peut se poser par rapport à cette innovation.

Il y a du avoir de la soupe à la grimace en coulisses, au moment où Craig Federighi a échoué à déverrouiller l'iPhone X à l'aide de Face ID, mardi soir dernier.

Sur l'iPhone X, il ne sera possible d'enregistrer qu'un seul visage permettant de déverrouiller le téléphone via la reconnaissance faciale.

Autre élément d'explication, l'authentification avec Face ID n'amène pas sur le bureau de l'iPhone mais sur l'écran verrouillé (qui est alors déverrouillé, vous suivez?) impliquant l'obligation d'un glissement du doigt de bas en haut pour arriver sur le bureau. Enfin, Al Franken souhaite savoir d'où proviennent le milliard de scans évoqué par Tim Cook lors de la présentation, lesquels sont destinés à affiner l'efficacité de Face ID. C'est, explique encore Craig, pour permettre aux utilisateurs de simplement lire l'heure et de voir leurs notifications sans activer le téléphone.

Dernières nouvelles