L'heure est à la reconstruction 11/09/2017 — Irma

Cap-Haitien Haïti le 7 septembre 2017 | Hector Retamal  AFP
 

À Haïti Irma a provoqué une forte montée des eaux dans le nord-est de l’île. Des vents violents ont emporté les

T F

Le mur de l'œil de l'ouragan - là où les vents sont les plus forts - a touché la pointe sud de l'archipel des Keys, a indiqué le NHC dans un communiqué. Il devrait continuer à longer la côte cubaine avant d'effectuer un virage vers le nord-ouest samedi soir pour atteindre les côtes de Floride.

Les Keys sont une destination touristique prisée pour la pêche et les excursions en mer et Key West, la pointe sud des États-Unis qui se trouve à seulement 150 km de Cuba est une escale quasi obligatoire de nombreuses croisières. Les deux millions d'habitants de La Havane, en état d'alerte, devaient en subir les effets aussi. Les quelque 40 000 habitants demeuraient cloîtrés. "Il n'y a même plus un nuage", selon l'une d'elle.

Après avoir longé la côte, Irma devrait pénétrer plus avant dans les terres en direction du nord de l'Etat puis du sud-ouest de la Géorgie lundi après-midi. La Floride compte plus de 20 millions d'habitants. Un véritable exode vers le nord embouteillait les routes, avec des matelas, des bouteilles de gaz ou des kayaks sur le toit des voitures. "VOUS AVEZ ENCORE LE TEMPS D'EVACUER", a tweeté (en majuscules) le service météorologique de Key West.

Les assureurs respiraient lundi à la Bourse suisse, après le passage de l'ouragan Irma sur la Floride. "Nous disons à tout le monde: quittez Miami Beach". "Sur les protections en contreplaqué, des inscriptions lançaient: " dites non à Irma " ou " Irma, tu ne nous fais pas peur ". Des vagues puissantes, de 6 à 8 mètres de haut, sont également anticipées.

" C'est effrayant ", a confié à l'AFP dans un abri à Miami Orlando Reyes, un Américano-Cubain de 82 ans contraint d'évacuer.

" Les toitures vont s'envoler de toute façon, ces mobile-homes sont pourris", ironisait, résigné, Pedro Marti, un plombier cubain de 49 ans, en fixant des planches de contreplaqué. C'est ce qu'a assuré vendredi le premier ministre Justin Trudeau, précisant que les autorités canadiennes sont mobilisées pour leur venir en aide. Ces quatre navires transportant 300 hommes et 27 hélicoptères devront apporter si besoin une aide médicale, maritime, logistique et sécuritaire aux personnes affectées.

L'ouragan Irma a fait au moins dix morts et sept disparus dans les îles françaises, et deux dans la partie néerlandaise, selon un dernier bilan.

Les îles caribéennes de Saint-Martin et Saint-Barthélemy, déjà dévastées deux jours plus tôt par le passage meurtrier d'Irma, étaient engagées samedi 9 septembre dans une course contre la montre avant l'arrivée imminente de l'ouragan José, qui va interrompre le travail des secours. À Saint-Martin, 60% des maisons sont désormais inhabitables, selon des évaluations de responsables locaux, tandis que 95% de la partie française de l'île serait détruite.

Un troisième ouragan, Katia, rétrogradé en catégorie 1, a lui atteint la côte atlantique du Mexique, pays déjà meurtri par un terrible séisme qui a fait 61 morts vendredi sur sa façade Pacifique.

Dernières nouvelles