L'Europe selon Jean-Claude Juncker

Jean Claude Juncker

Jean Claude Juncker

Nous n'avons pas besoin de structure parallèle.

Le "calendrier" du président de la Commission européenne, est "cohérent avec la feuille de route que le président de la République a annoncé vouloir présenter rapidement et construire avec nos partenaires d'ici la fin de l'année", a-t-on ajouté.

Emmanuel Macron a fait d'un parlement indépendant l'un des axes majeurs de sa politique européenne et avait même, sur ce point, obtenu le soutien du très puissant ministre allemand des Finances Wolfgang Schaüble.

Emmanuel Macron voulait renforcer le rôle de la zone euro au sein de l'Union, en créant notamment un parlement spécifique et un budget réservé.

Jean-Claude Juncker a suggéré mercredi que le Conseil européen instaure le vote à la majorité qualifiée en matière fiscale, et non plus à l'unanimité, ce qui permettrait d'adopter plus rapidement les réformes dans ce domaine, en particulier la nouvelle proposition de fiscalité pour l'industrie du numérique, a-t-il souligné. Pour le président français, une telle institution procurerait davantage de légitimité démocratique à la construction européenne.

Jeudi 14 septembre à 14h, Jean-Claude Juncker accueillera trois Youtubeurs à Bruxelles, pendant plus d'une heure, pour une interview organisée par Euronews et Debating Europe. Le fait d'avoir un seul président refléterait mieux la véritable nature de notre Union européenne, à la fois comme Union d'États et comme Union de citoyens. Il veut aussi que le Mécanisme européen de stabilité (qui peut prêter de l'argent aux pays de la zone euro en difficulté) devienne un Fonds monétaire européen (FME).

Dernières nouvelles