Les plafonds d'exonération enfin dévoilés — Taxe d'habitation

Gérald Darmanin précise les plafonds

Gérald Darmanin précise les plafonds

Son cabinet a ensuite précisé à l'AFP que pour une personne célibataire, cela correspondait à un revenu réel de 30 000 euros annuels environ et pour un couple, 48 000 euros. Pour un couple avec un enfant, ce seuil d'exonération sera de 54.000 euros (soit 49.000 euros de revenu fiscal de référence). Et le chiffre a été dévoilé ce mercredi 13 par le ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin. En revanche, les conséquences seront notables dès l'année prochaine alors que "17 millions de ménages verront bien leur taxe d'habitation baisser de 30% en 2018". Chaque enfant, soit chaque demi-part fiscale supplémentaire, fait gonfler de 6.000 le seuil. Gerald Darmanin a précisé que la décision d'exonérer 8 Français sur 10 avait été prise en tenant compte du fait que cette proportion représentait " à peu près la même somme, un petit peu plus en masse fiscale, que les 20 % " qui continueront à la payer.

Rappelons que cette exonération se déroulera en trois étapes. Le but? "Rendre du pouvoir d'achat sans grever la fiscalité locale".

L'exécutif a prévu dans le cadre du budget 2018 d'augmenter de 1,7 point la contribution sociale généralisée (CSG), utilisée pour financer la protection sociale, afin de compenser la suppression des cotisations chômage et maladie pour les salariés du secteur privé.

Dans la région-capitale et dans l'Oise, la majorité des communes de plus de 2000 habitants (92 %) tirent moins d'un tiers de leurs recettes de la taxe d'habitation. Franceinfo répond à trois questions que vous vous posez peut-être sur la taxe d'habitation.

Dernières nouvelles