Le YouTubeur PewDiePie à nouveau épinglé pour des insultes racistes

PewDiePie

Le YouTubeur PewDiePie à nouveau épinglé pour des insultes racistes

Normal, diront les esprits cyniques, le prince des réseaux sociaux a besoin de remuer les controverses afin de récolter les followers. Sa chaîne YouTube atteint plus de 57 millions d'abonnés, ce qui en fait le plus populaire de la plateforme.

PewDiePie, l'un des plus célèbres YouTubeurs au monde, s'est publiquement excusé mardi, après avoir proféré des insultes racistes alors qu'il jouait à un jeu vidéo en ligne. Sur une vidéo, on peut l'entendre lâché: "Quel p****n de +nègre+", avant d'ajouter "quel p****n de +trou du cul+! Je ne dis pas ça dans un sens péjoratif".

"Le YouTubeur commence en effet par estimer que ce qu'il a dit dans le moment de l'action était " le pire mot auquel il pouvait penser " mais a la sagesse de ne pas partir dans des explications faites à moitié à base de " oui mais ": "PewDiePie estime que ce qu'il a fait est inexcusable et qu'il est idiot. "Il est pire qu'un raciste qui s'ignore: il propage des âneries méprisables qui nuisent vraiment à la culture de cette industrie", a déclaré Sean Vanaman sur Twitter.

Le YouTubeur poursuit en se trouvant nul de ne pas avoir su apprendre des précédentes polémiques qui l'ont mis en cause - il aurait " souhaité " avoir appris et est déçu de lui. En février, PewDiePie avait perdu des contrats avec YouTube ainsi qu'avec un des studios du groupe Disney après plusieurs vidéos contenant des insultes antisémites ou des références nazies.

En septembre 2016, il avait été bloqué temporairement par Twitter après une blague sur le groupe État islamique. Un développeur de jeux avait annoncé dès le 10 septembre qu'il allait déposer une plainte pour l'empêcher d'utiliser ses titres. Et d'amasser quelque 50 millions de dollars depuis 2014 grâce à cette chaîne.

Dernières nouvelles