Le gouvernement veut "stabiliser" le taux du Livret A — Philippe

Le livret A

Le livret A

Le gouvernement veut "garantir" un taux de 0,75% du Livret A pendant "un ou deux ans", a annoncé mardi 12 septembre le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner, confirmant une information révélée par L'Opinion plus tôt dans la journée.

Le gouvernement serait-il déterminé à saper l'épargne des Français?

Le taux du livret A, le placement le plus répandu en France, est actuellement de 0,75%.

Edouard Philippe ne cache plus sa volonté de vouloir " stabiliser " le taux du Livret à 0,75 %.

Cette baisse des loyers est censée compenser la réduction des aides personnelles au logements (APL) pour les locataires du parc HLM -qui pourrait atteindre 50 à 60 euros- envisagée par le gouvernement.

Avec ce gèle du taux du Liret A, le gouvernement souhaite ainsi relancer le financement des bailleurs sociaux victimes de la baisse des APL.

Concrètement, l'argent placé sur le Livret A sert notamment à financer la construction de logements HLM, sous forme de prêts à taux préférentiels consentis aux bailleurs sociaux.

Crédit immobilier et livret A, quoi de neuf? Et ce alors que le livret A est actuellement rémunéré à son taux le plus bas et rapporte à peine plus que l'inflation.

"Le Livret A était jusqu'à maintenant sacralisé".

Cette entorse aux pratiques qui veulent que ce taux si sensible politiquement soit révisé deux fois par an grâce à une formule de calcul automatique n'est pas une première. Du reste, une partie importante des fonds déposés par les épargnants sur livret A sont investis sur les marchés financiers!

Le hic, c'est que l'inflation en France est repartie à la hausse.

"Les épargnants n'ont rien à gagner à un gel de la rémunération de leur épargne, et il en va de même pour le Livret A", fustige auprès de l'AFP Gérard Bekerman, le président de l'Association française d'épargne et de retraite.

Dernières nouvelles