" "Le gouvernement " choisit de sacrifier les ménages modestes " (PCF) — Baisse des APL

L'idée du gouvernement pour baisser les APL sans léser les locataires

APL. Une baisse jusqu'à 60 euros mensuels pour les locataires de HLM

Sur Europe 1, mercredi, Jacques Mézard a détaillé les moyens qu'il comptait mettre en oeuvre pour faire baisser les loyers, indiquant que la baisse des APL n'irait pas sans diminution des loyers. Prévu à l'origine cette semaine en Conseil des ministres, le "plan logement" du gouvernement, qui pourrait entériner cette piste de travail, a été reporté à la semaine prochaine. Car, à en croire plusieurs sources concordantes confirmant une information révélée par L'Opinion, le gouvernement envisagerait de baisser l'aide personnelle au logement (APL) dont bénéficient les locataires du parc HLM français.

"Pour les bénéficiaires des APL dans le logement social, il n'y aura aucun effet, aucun impact", a assuré le Premier ministre sur France 2. Car cette mesure d'économie, correspondant à un montant de 2 milliards d'euros pour l'Etat (dans l'hypothèse d'une baisse des aides de 50 euros), serait donc in fine assumée parles 723 bailleurs sociaux qui gèrent le parc HLM.

Selon une source proche du dossier, le gouvernement contraindrait toutefois les organismes HLM à baisser leurs loyers d'une somme équivalente à la baisse des APL projetée, afin que leurs locataires ne soient pas pénalisés. "Le gouvernement nous demande une baisse des loyers de 1,4 milliard", souligne Jean-Louis Dumont président de l'Union sociale pour l'habitat (USH) au Figaro. Selon Matignon, contacté par franceinfo, l'annonce sera faite "la semaine prochaine".

"Nous voulons aller vers des formules qui permettent aux bailleurs sociaux de faire accéder à la propriété beaucoup plus de leurs locataires", a expliqué le ministre de la Cohésion des territoires. Les sociétés de HLM ont donc un lien direct avec le livret A et ce gel du taux de rémunération aurait ainsi pour objectif de rediriger les sommes du livret A sur le logement social. Les bailleurs sociaux seront-ils obligés de vendre leur patrimoine? Les fonds détenus par les banques sont consacrés à l'ouverture de financement pour les PME, alors que ceux détenus par la Caisse des dépôts sont répartis entre plusieurs missions de financement: le remboursement de la dette de la zone euro, un stock de prêt pour les collectivités locales et donc, surtout, le logement social.

Dernières nouvelles