L'avocat de Marcel Jacob veut une modification du contrôle judiciaire — Affaire Grégory

Mes Laure Iogna Prat et Stéphane Giuranna les avocats de Marcel Jacob avaient prévenu qu'ils s'exprimeraient sur la situation de leur client ce mercredi

Affaire Grégory : l'avocat de Marcel Jacob veut une modification du contrôle judiciaire

Marcel Jacob, 72 ans, grand-oncle de Grégory Villemin, et son épouse Jacqueline 73 ans, ont été interpelés dans leur village d'Aumontzey, dans les Vosges. Et appelle également la juge d'instruction en charge du dossier de procéder au plus vite à une confrontation de son client, en déplorant qu'en 3 mois Marcel Jacob n'a ni été auditionné, ni été confronté à quiconque. "J'ai écrit à la présidente de la chambre d'instruction pour lui indiquer que Marcel Jacob était dans un état moral difficile, que je craignais le pire", souligne l'avocat, qui donnait mercredi une conférence de presse. L'avocat demande donc à la magistrate d'"accélérer la procédure". C'est un homme qui a plus de 72 ans, qui a toujours vécu dans la même ville, toujours travaillé, on est venu le chercher un matin, on l'a placé en garde à vue [.] et ensuite on lui a dit vous allez vivre à plusieurs centaines de kilomètres de chez vous.

"Je ferai tout pour empêcher que Marcel Jacob soit la prochaine victime" de cette affaire criminelle, insiste Me Giuranna. L'avocat prédit que "cette affaire finira par un non-lieu, il ne se passera rien". "Mais maintenant que la justice a ouvert la boîte de Pandore, elle ne peut pas la fermer", a-t-il affirmé. "Et si elle la referme immédiatement, on va dire quoi: 'tout ça pour ça?'".

Le petit garçon de 4 ans fut retrouvé pieds et poings liés dans la Vologne (Vosges), le 16 octobre 1984, sans que les causes de son décès ne soient jamais connues.

Le couple a été mis en examen pour enlèvement et séquestration suivis de mort.

Dernières nouvelles