Pourquoi les forains se joignent à la mobilisation — Code du travail

Des forains perturbent la circulation à Paris

Marcel Campion le 24 novembre 2016 à Paris

Les forains au volant des poids-lourds répondaient à l'appel de Marcel Campion, le propriétaire de la grande roue place de la Concorde.

Si les actions des forains interviennent le jour de la mobilisation contre la réforme du Code du travail, Marcel Campion appelle en fait à protester contre une ordonnance du 19 avril dernier entrée en vigueur le 1er juillet.

Ce mardi matin, avant que les cortèges d'opposants à la réforme du Code du travail ne s'ébranlent, ce sont les forains qui ont fait le plus parler d'eux. En réalité, leur colère ne se concentre pas sur les dernières annonces d'Emmanuel Macron mais sur une ordonnance du 19 avril dernier imposant aux mairies d'organiser un appel d'offres pour tous les emplacements publics d'animation.

"Il y a une ordonnance qui est parue sans aucune discussion, qui va tuer le métier et qui commence à être applicable", a expliqué à RT France Marcel Campion, celui qui a été surnommé le "roi des forains" par les médias. "Nos emplacements sont reconduits tous les ans, j'ai repris la place de mon père qui avait repris la place du sien, j'espère que mon fils bénéficiera des miens... (.) C'est une tradition, c'est nos us et coutumes", a-t-il développé. "Il est hors de question qu'on soit "ubérisés" dans notre profession", a réagi pour sa part Marcel Campion, qui craint un arrêt de mort à son métier. L'intersyndicale foraine a demandé à être reçue par le Premier ministre. Le vice-président du FN, Florian Philippot, a apporté son soutien aux forains en montant dans l'un de leurs camions ce mardi et en partageant une vidéo sur Twitter.

Au petit matin, les forains ont ainsi bloqué brièvement avec leurs camions les artères débouchant sur la place de l'Étoile, à Paris.

Aux alentours de midi, des dizaines de camions, dont certains tiraient des manèges sur des remorques, continuaient de rouler au pas sur la place dans une ambiance très bruyante, en diffusant dans leurs hauts-parleurs Mon manège à moi d'Edith Piaf. Selon Marcel Campion, "environ 10.000 camions sont mobilisés sur toute la France, et 400 à 500 à Paris". Des bouchons provoqués par des opérations escargots étaient aussi recensés sur l'autoroute du Nord, dans les deux sens, de même qu'aux abords de Toulouse, au niveau du péage de l'autoroute Bordeaux-Toulouse, ou encore sur l'autoroute de l'est en direction de Strasbourg près de Brumath (Bas-Rhin). Plusieurs kilomètres de bouchons sont à prévoir en région parisienne notamment.

Dernières nouvelles