La France enregistre une nouvelle hausse — Création d'emplois

Source: Insee

Source: Insee

L'emploi salarié en France, départements d'Outre-mer inclus, a progressé de 0,3% entre avril et juin, l'économie française se trouvant en situation de créations nettes d'emplois pour le onzième trimestre consécutif, indique mardi l'Insee.

Sur un an, l'emploi salarié a augmenté de 303 500 postes au total, dont 276 300 dans le privé et 27 200 dans le public, soit une hausse de 1,2 %. Le produit intérieur brut (PIB) pourrait croître de plus de 1,6 % en 2017, selon des économistes.

Au deuxième trimestre, les créations d'emploi se concentrent surtout dans les services marchands. Pour la première fois, l'emploi en intérim passe la barre des 700 000 salariés. Ils sont en progression quasi constante depuis mi-2013. Hors intérim, la progression dans ce secteur ralentit légèrement, a toutefois relevé l'Insee (+ 0,4 % après + 0,5 % trois mois plus tôt). Sur un an, le secteur enregistre une baisse de 0,4 %. Mais sur la période, même l'industrie résiste mieux, avec un recul en légère atténuation: -2800 (soit -0,1 %), après -4900 le trimestre précédent. Alors que l'emploi salarié y baissait sans arrêt depuis 2008, il a enchainé son deuxième trimestre de hausse. L'érosion des effectifs industriels est durable: les usines ont perdu près d'un million de postes depuis 2001.

La hausse enregistrée dans les services non marchands est de 0,1% avec 9 500 créations contre 19 500 créations pour le semestre précédent. Dans ce secteur, les créations sont de 46 400 emplois nets sur l'année, dont 22 300 dans le privé.

Il est resté vigoureux dans les services avec 67.000 créations nettes d'emploi (+0,6%) après 47.900 au premier trimestre (+0,4%), grâce à l'intérim (23.200 emplois créés).

Dernières nouvelles