Douze projets d'attentats déjoués depuis janvier en France

COLLOMB UN ATTENTAT CONTRE DES BOÎTES DE NUIT DÉJOUÉCOLLOMB UN ATTENTAT CONTRE DES BOÎTES DE NUIT DÉJOU

COLLOMB UN ATTENTAT CONTRE DES BOÎTES DE NUIT DÉJOUÉCOLLOMB UN ATTENTAT CONTRE DES BOÎTES DE NUIT DÉJOU

Lors de son audition à l'Assemblée nationale dans le cadre du projet de loi sur la sécurité intérieure, Gérard Collomb a précisé que "ce projet d'action violente" ciblait "des boîtes de nuit parisiennes visant en particulier des établissements gays". Le ministre de l'Intérieur en a fait le décompte, ce mardi après-midi, devant la commission des Lois de l'Assemblée nationale.

Il a ajouté qu'un projet d'attaque envers un fonctionnaire de police à la kalachnikov avait été déjoué le 4 septembre. En tout, depuis le début de l'année, douze projets d'attentats ont été déjoués en France. Enfin la découverte d'un atelier clandestin d'explosifs le 6 septembre à Villejuif (Val-de-Marne) a entraîné la mise en examen de deux hommes pour association de malfaiteurs terroriste criminelle. Des boîtes de nuit parisiennes étaient visées, ainsi que le métro de Lille.

Il a aussi évoqué l'interpellation le 21 février à Clermont-Ferrand, à Marseille et dans l'Essonne de trois hommes, et l'arrestation le 18 avril, cinq jours avant le premier tour de la présidentielle, de deux hommes à Marseille "visant un meeting politique".

Il a également cité le projet d'attaque déjoué le 5 mai de la base aérienne d'Evreux, aux environs de laquelle un ancien militaire avait été arrêté en possession d'armes.

Dernières nouvelles